Essonne

Vous êtes ici

AIDES ET ASTUCES

Aides et astuces

Il y a forcément une ou plusieurs aides pour votre projet de travaux.
Attention, certaines aides doivent être demandées avant tout démarrage des travaux.
Deux outils sont à votre disposition : le calculateur des aides financières et le comparateur des primes énergies pour racheter les certificats d'économie d'énergie qui seront générés par vos travaux d'efficacité énergétique.
 

 

LES AIDES FINANCIÈRES

 

LES AIDES DU DÉPARTEMENT DE L'ESSONNE 

 

Prime éco-logis 91 : jusqu'à 2300 € d'aide du Département de l'Essonne pour accompagner les Essonniens, propriétaires occupants SANS CONDITIONS DE RESSOURCES, dans les travaux de rénovation énergétique de leur logement. Pour en savoir plus, cliquez ici

Aide aux propriétaires "modestes" ou "très modestes" : jusqu'à 3000 € d'aide, à condition de disposer de ressources "modestes" ou "très modestes" (barème de l'Anah) et d'avoir recours, pour son projet de rénovation, à un opérateur d'assistance à maîtrise d'ouvrage (AMO) agréé ou habilité par l'Anah. Cette aide départementale est complémentaire à l'aide de l'Anah (programme "Habiter mieux"). Elle peut aussi être sollicitée pour des travaux d'adaptation de son logement. Pour en savoir plus, cliquez ici

Pour savoir si vos ressources sont "modestes" ou "très modestes", cliquez ici

Aide aux syndicats de copropriétés : jusqu'à 3000 € d'aide par lot d'habitation (copropriétaire occupant). Aide financière versée au syndicat de la copropriété pour le financement de travaux de rénovation énergétique réalisés dans les parties communes de la copropriété. L'aide départementale varie selon la nature de la copropriété : "fragile", en dispositif public (OPAH, Plan de sauvegarde, Programme d'intérêt général) ou "éco-responsable" (hors dispositif et visant un gain énergétique d'au moins 50 %). Pour en savoir plus, cliquez ici

Aide aux propriétaires bailleurs : aide aux travaux réservée aux propriétaires bailleurs de logements conventionnés "social" ou "très social". Pour en savoir plus, cliquez ici

Aide au "diagnostic Rénover Malin" 150 € ou 200 € pour réaliser à votre domicile (maison ou appartement) un diagnostic énergétique "Rénover malin" par un diagnostiqueur affilié, et sous réserve que le diagnostic soit suivi de la réalisation d'au moins une des optimisations énergétiques préconisée par le diagnostic. 

JE DEMANDE L'AIDE AU DIAGNOSTIC RÉNOVER MALIN

Pour en savoir plus sur les aides départementales, contactez le coach rénov le plus proche de chez vous

LA PRIME AIR BOIS 


Prime Air Bois : Jusqu'à 2000 € d'aide de la Région Île-de-France et de l'Ademe (1 000 € de Prime de base + 1 000 € supplémentaire pour un parrainage) aux propriétaires occupants pour le remplacement de leur appareil indépendant de chauffage au bois (insert et foyer fermé, poêle à bois ou à granulé à l'exclusion des foyers ouverts) daté d'avant 2002 qui sert de chauffage principal.

Pour les Essonniens dont la résidence est située sur une des communes des territoires pilotes pour le Fonds Air Bois (Communauté d'agglomération de Val-d'Yerres Val de Seine, Communauté d'agglomération Paris-Saclay, Coeur d'Essonne Agglomération et Communauté de Communes du Pays de Limours - cliquez ici pour voir la liste des communes de ces territoires ). La demande est à faire directement auprès du Conseil départemental de l'Essonne. Pour en savoir plus, cliquez ici

JE DEMANDE LA PRIME AIR BOIS

Pour les Essonniens dont la résidence principale est située sur une commune en dehors des territoires pilotes pour le Fonds Air (Communauté d'agglomération de Val-d'Yerres val de Seine, Communauté d'agglomération de Paris-Saclay, Coeur d'Essonne Agglomération et Communauté de Communes du Pays de Limours -  cliquez ici pour voir la liste de communes de ces territoires). La demande est à faire directement auprès du Conseil régional d'Ile-de-France. Pour en savoir plus, cliquez ici

LES AUTRES AIDES LOCALES EN ESSONNE


Exonération de la taxe foncière, aide individuelle aux travaux... votre commune ou votre agglomération a peut-être voté un dispositif d'aides. Pour en savoir plus, cliquez ici

LES AIDES NATIONALES 

Crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) : Versé par l'État, il varie en fonction des revenus des ménages et des travaux. Certains ménages (déciles de revenus 9 et 10) sont exclus pour certains travaux. Le Crédit d'impôt résiduel peut être accordé tant pour des travaux à l'intérieur des logements que dans les parties communes (cas des coprporpiétés). Il est octroyé aux ménages qui ne peuvent pas bénéficier de la nouvelle prime de l'État, MaPrimeRénov'. Pour en savoir plus, cliquez ici

Coup de pouce économies d'énergie : "Coup de pouce chauffage" (avec des primes de 500 € à 4000 €) pour le remplacement d'une chaudière par un nouvel équipement performant (au gaz ou utilisant une énergie renouvelable) et "Coup de pouce isolation" pour l'isolation des combles, toitures et planchers bas (primes d'au moins 10 €/m2...). Ce dispositif s'adresse à tous les particuliers. Les primes varient en fonction du niveau de ressources du ménage. Pour en savoir plus, cliquez ici

Les certificats d'économie d'énergie (CEE) ou primes "énergies" Les travaux d'efficacité énergétique donnent droit à des certificats d'économie d'énergie qui sont à monnayer auprès d' "obligés" (tous les vendeurs d'énergies fossiles). Utilisez le comparateur de primes et choisissez l'offre la plus intéressante. Attention, la demande de rachat des CEE doit intervenir avant la signature du devis et la réalisation des travaux.

MaPrimeRénov' et les autres aides de l'Anah : l'Agence nationale de l'habitat propose plusieurs aides, certaines destinées aux propriétaires occupants modestes ou très modestes, d'autres aux propriétaires bailleurs ou aux copropriétés "fragiles".

- MaPrimeRénov' : Depuis le 2 janvier 2020, l'État propose aux ménages éligibles aux aides de l'Anah une nouvelle aide financière : MaPrimeRénov'. Cette prime vous aide à financer vos travaux de rénovation énergétique. Elle fusionne le Crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) et les aides de l'Anah "Habiter mieux agilité". L'aide est calculée en fonction de deux éléments : vos revenus et le gain écologique apporté par vos travaux (chauffage, isolation, ventilation...) et est accessible aux propriétaires occupants sous conditions de ressources. MaPrimeRénov' peut être cumulée à hauteur de 20 000 € par logement sur 5 ans. Avec cette novelle prime, certains travaux ne seront plus aidés (isolation des combles perdus, isolation des planchers bas...). D'autres travaux au contraire sont désormais aidés par cette prime (ventilation double flux, travaux de rénovation globale).

EN SAVOIR PLUS SUR MAPRIMERÉNOV'

- "Habiter mieux sérénité" : Concerne tous les travaux permettant un gain énergétique d’au moins 25%. L’aide "Habiter Mieux sérénité" est de 10 000 € maximum pour les "ménages très modestes" et de 7 000€ maximum pour les "ménages modestes" Le financement est proportionnel au montant de vos travaux. 

EN SAVOIR PLUS SUR "HABITER MIEUX SÉRÉNITÉ"

- "Habiter sain ou habiter serein" : Avec "Habiter sain" vous pouvez améliorer votre logement (installation ou rénovation de réseau d'eau, d'éléctricité ou de gaz...) avec une aide financière allant jusqu'à 10 000 €. Avec "Habiter serein" vous pouvez transformer votre logement grâce à une aide financière allant jusqu'à 25 000 € pour de plus gros travaux.

EN SAVOIR PLUS SUR "HABITER SAIN OU HABITER SÉREIN"

- "Habiter facile" : Pour adapter votre logement en cas de vieillissement et/ou de handicap afin de faciliter votre vie quotidienne (remplacement de la baignoire par une douche de plain-pied, installation d'un monte-escalier électrique...) pouvant aller jusqu'à 10 000 € maximum en fonction de vos ressources.

EN SAVOIR PLUS SUR "HABITER FACILE"

L'éco-prêt à taux zéro : ce prêt sans intérêt s'adresse à tout propriétaire d'un logement antérieur à 1990, occupant ou bailleur, sans condition de ressources, effectuant un bouquet de travaux éligibles. Il est plafonné à 30 000 €, pour une durée de remboursement fixée à 10 ans, qui peut être portée à 15 ans pour certains travaux. Dès le 1er mars 2019, suppression de la condition de bouquet de travaux et au 1er juillet 2019 : extension aux logements achevés depuis plus de 2 ans et durée du prêt portée à 15 ans. Pour en savoir plus, cliquez ici

La TVA à taux réduit : les  travaux de rénovation réalisés dans un logement ancien bénéficient de taux de TVA réduits (5 ou 10 % ) sous certaines conditions. 

Le prêt travaux d'Action Logement : ce prêt travaux permet de bénéficier d'un taux préférentiel pour réaliser des travaux dans sa résidence principale. Pour en bénéficier, il faut être salarié d'une entreprise de secteur privé non agricole de 10 salariés et plus, et propriétaire du logement concerné. Le prêt Action Logement fnance le coût des travaux dans la limite de 10 000 € et est remboursable sur une durée maximale de 10 ans. Ce prêt est soumis à l'accord de l'entreprise selon une enveloppe annuelle définie réglementairement. Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Pour en savoir plus, cliquez ici

RETROUVEZ ICI LE GUIDE ADEME DES AIDES FINANCIÈRES 2020

 

LES ASTUCES 

Il existe de nombreuses astuces pour réduire ses consommations d'énergie ou d'eau et faire des économies. Au quotidien, adoptez les bons gestes (éco-gestes) et installez facilement quelques matériels ou équipements peu coûteux qui vont faire diminuer vos factures !

POUR DÉPENSER MOINS D'ÉLECTRICITÉ


Savez-vous que baisser le thermostat de chauffage d'1°C, c'est réduire sa facture d'environ 7% ! Voici d'autres astuces pour économiser l'électricité et le chauffage : éteindre la lumière des pièces inoccupées, baisser le chauffage des pièces inoccupées, fermer les volets et tirer les rideaux la nuit en hiver, remplacer au besoin les joints des fenêtres, installer un boudin au pied des portes donnant sur l'extérieur, placer derrière le radiateur des réflecteurs de chaleur...


 

POUR DÉPENSER MOINS D'EAU


Préférer les douches de 5 minutes (en moyenne 60 litres) aux bains (200 litres), réparer les fuites d'eau (une chasse d'eau qui coule, cela revient à plus de 600 € par an !), installer sur les robinets un éco-mousseur, privilégier les cycles courts du lave-linge ou du lave vaiselle...

 

RETROUVEZ ICI LE GUIDE ADEME DES ASTUCES 

mail

actualités

CAFÉ RÉNOVER MALIN À YERRES

29

fév

Samedi 29 février 2020 de 10h00 à 12h30

lire la suite