Les aides du Département de l’Essonne 

  • la Prime éco-logis 91 “travaux essentiels” : une aide de 800 € réservée aux propriétaires occupants modestes ou très modestes voulant engager 5000 € HT de travaux de rénovation.
    > Pour en savoir plus, cliquez
    ici
  • la Prime éco-logis 91 “gros travaux” : jusqu’à 4000 € d’aide pour un bouquet de travaux conduisant à un gain énergétique d’au moins 35%. Cette aide est disponible pour tous les propriétaires occupants, son montant varie en fonction du montant des travaux éligibles (montant plafonné à 20 000 € HT) et du profil économique du ménage (ressources très modestes, modestes et autres). Une aide complémentaire “AMO” de 300 € peut être proposée pour les propriétaires occupants sous conditions de ressources ayant recours à un opérateur d’assistance à maîtrise d’ouvrage.
    > Pour en savoir plus, cliquez
    ici
  • l’aide pour la réalisation d’un audit énergétique en maison individuelle : jusqu’à 200 € d’aide. Cette aide est réservée aux propriétaires occupants, habitant sur le territoire couvert par le Programme SARE (Service d’accompagnement pour la rénovation énergétique) de l’Essonne. Pour en savoir plus, cliquez ici
  • l’aide pour une prestation de maîtrise d’œuvre dans le cadre d’une rénovation globale : jusqu’à 1200 € d’aide. Cette aide est réservée aux propriétaires occupants, habitant sur le territoire couvert par le Programme SARE (Service d’accompagnement pour la rénovation énergétique) de l’Essonne. Pour en savoir plus, cliquez ici

Téléchargez la plaquette de la Prime éco-logis 91 – 2022-2024

Les aides du Parc naturel régional du Gâtinais français 

  • l’aide dans le cadre du Programme d’intérêt général (PIG) : jusqu’à 8000 € pour les projets utilisant des matériaux biosourcés et/ou des énergies renouvelables sous conditions : gain énergétique d’au moins 35%, deux postes de dépenses éligibles, ménages aux ressources modestes ou très modestes accompagnés par un opérateur d’assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO) habilité ou agréé par l’Anah, bonus supplémentaire de 30% allant jusqu’à 4000 € si le gain énergétique est d’au moins 55% et un des postes éligibles concerne l’isolation des parois.
  • l’aide hors PIG destinée aux propriétaires occupants sans conditions de ressources : jusqu’à 6000 € pour les projets utilisant utilisant des matériaux biosourcés et/ou des énergies renouvelables sous conditions : gain énergétique d’au moins 35%, deux postes de dépenses éligibles, bonus supplémentaire de 30% allant jusqu’à 4000 € si le gain énergétique est d’au moins 55% et un des postes éligibles concerne l’isolation des parois.
  • l’aide pour une rénovation en béton de chanvre ou enduits chaux-chanvre : 30% des dépenses éligibles avec une subvention maximale de 10 000 €, sous réserve que les travaux (épaisseur minimum de 8 cm) soient réalisés par des entreprises labellisées “Construire en chanvre”.

Ces aides sont réservées aux habitants du Parc naturel régional du Gâtinais français (jusqu’à mai 2024).

Pour en savoir plus sur les aides du Parc naturel régional du Gâtinais français, cliquez ici ou contactez le service à la rénovation énergétique du Parc :

 

Les autres aides locales (communes, EPCI, Région)

  • les aides des intercommunalités dans le cadre des Opérations programmées d’amélioration de l’habitat (OPAH) : des aides sont distribuées par l’intercommunalité et l’Anah, en vue de réhabiliter le patrimoine bâti et d’améliorer le confort des logements. Deux OPAH existent actuellement en Essonne, sur les agglomérations de Paris-Saclay (jusqu’au 10/03/2025) et de Cœur d’Essonne Agglomération (Cap’Travaux jusqu’au 31/12/2024).

Pour en savoir plus sur le dispositif OPAH Paris-Saclay, cliquez ici

Pour en savoir plus sur le dispositif Cap’Travaux de Cœur d’Essonne Agglomération, cliquez ici

  • des exonérations partielles ou totales de la taxe foncière sur la propriété bâtie (TFPB) sont consenties par les commune de Breuillet, d’Evry-Courcouronnes, de Massy, de Palaiseau et de Saclay, si vous réalisez des travaux d’efficacité énergétique.
  • l’aide régionale à la conversion des chaudières au fuel, au bois ou au charbon est destinée aux propriétaires occupants souhaitant remplacer leurs équipements de chauffage obsolètes par des systèmes plus écologiques et plus économiques (énergie solaire, pompe à chaleur, système hybride). Cette aide, jusqu’à 1000 €, concerne le remplacement de tout équipement (ou chaudière) de chauffage individuel au bois ou charbon d’avant 2002 ; il n’y a pas de condition d’âge s’agissant de remplacer la chaudière individuelle au fuel.

Pour en en savoir plus sur l’aide régionale à la conversion, cliquez ici 

Pour en savoir plus sur les aides locales, contactez l’ADIL 91

 

Les aides de l’Anah (MaPrimeRénov, MaPrimeRénov Sérénité…) 

  • MaPrimeRénov s’adresse à tous les propriétaires occupants voulant engager des travaux dans leur résidence principale de plus de 15 ans. Le montant de MaPrimeRénov est fixé de façon forfaitaire par type de dépense éligible et tient compte des ressources du demandeur (profils Bleu, Jaune, Violet, Rose). Elle peut aussi être sollicitée par les propriétaires bailleurs dans la limite de 3 logements mis en location.  La demande de MaPrimeRénov se fait en ligne sur le site maprimerenov.gouv.fr
  • MaPrimeRénov Sérénité s’adresse aux ménages aux ressources modestes (profil Jaune) ou très modestes (profil Bleu) voulant engager un bouquet de travaux concourant à un gain énergétique d’au moins 35%. Cette aide impose le recours à un opérateur d’assistance à maîtrise d’ouvrage agréé ou habilité par l’Anah.
  • les aides “habiter sain” ou “habiter serein” sont destinées aux travaux pour mettre en sécurité votre logement ou pour le rendre confortable et sain.

Pour en savoir plus sur les aides de l’Anah, cliquez ici

 

Les autres aides nationales

  • L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) permet de financer des travaux de rénovation énergétique des logements. Le montant maximal de l’éco-PTZ est compris entre 7 000 € et 50 000 € selon les travaux financés. Ce prêt peut être accordé sous conditions à un propriétaire bailleur ou occupant jusqu’au 31 décembre 2023. Pour en savoir plus, cliquez ici
  • La TVA à taux réduit (5,5%, 10% au lieu de 20%) pour certains travaux de rénovation énergétique. Pour en savoir plus, cliquez ici
  • Le prêt travaux d’Action-Logement, réservé aux salariés du secteur privé non agricole, vous aide à financer vos travaux de rénovation dans votre résidence principale (prêt à taux à 1% dans la limite de 10 000 €).  Pour en savoir plus, cliquez ici

 

Les certificats d’économie d’énergie 

Les travaux de rénovation génèrent des certificats d’économie d’énergie (CEE) que vous devez négocier avant toute signature du devis. Il existe sur Internet différentes plateformes de mise en relation avec des fournisseurs pour le rachat de vos CEE.

Le dispositif des certificats d’économie d’énergie (CEE) a été mis en place par l’État en 2006 pour financer la transition énergétique. Ce dispositif oblige les fournisseurs d’énergie à inciter les consommateurs à réaliser des économies d’énergie avec des objectifs à respecter pour des périodes données. Les ménages aux revenus modestes à très modestes peuvent bénéficier d’un soutien renforcé.

Afin d’obtenir des certificats d’économies d’énergie (CEE), les fournisseurs d’énergie peuvent distribuer des aides financières aux particuliers pour financer partiellement ou totalement leurs travaux d’économies d’énergie. Il est possible d’obtenir :

  • une aide bonifiée dite « Coup de pouce » pour certains travaux :
    • Prime « Coup de pouce « Chauffage et/ou isolation »
    • Prime « Coup de pouce « Rénovation globale d’une maison individuelle »
    • Prime « Coup de pouce « Rénovation globale d’un bâtiment résidentiel collectif »
  • une aide CEE pour des travaux standards.

Pour en savoir plus sur les CEE, cliquez ici